Rock en Seine et la littérature

Parc de Saint-Cloud, festival de Rock en Seine, le 26 août 2007.

Divines lumières islandaises au concert de Björk

Comment ça, Rock en Seine n’a rien à faire dans « Ce que tu lis »? Détrompez-vous. Si je vous touche deux mots de ce formidable festival de rock, ce n’est pas pour me vanter d’y avoir vu Björk (époustouflante) et les Bat for Lashes (époustouflantes).

Rock en Seine draine un nombre important de branchés en tous genre, qui viennent défiler dans le parc de Saint-Cloud avec leurs Ray-Ban et leurs Creepers. Mais c’est n’est pas d’eux non plus dont je veux vous parler.

A Rock en Seine, il y a de vraies merveilles de costumes. Certaines personnes, loin de la mode, loin de la fashionitude parisienne (qui somme toute reste sage), se théâtralisent dans leurs vêtements au point de devenir de véritables personnages de roman.

Je les ai pourchassés avec mon appareil photo pour vous le prouver. Jugez plutôt! Et votez pour votre héros ou votre héroïne préféré…


Natasha Khan, la chanteuse du groupe Bat for Lashes. Ou la magicienne Circé dans L’Odyssée d’Homère


Cet homme porte un masque traditionnel de commedia dell’arte, qui représente le Capitaine. Avec ce masque on joue souvent Don Quichotte, le personnage de Cervantès…

La ferme africaine de Karen Blixen…

La troupe des comédiens dans Hamlet de Shakespeare…

Lawrence d’Arabie (le poète en personne)…


Les hippies (mère et fille) de Drop City de T.C. Boyle


Dean Moriarty dans Sur la route de Jack Kerouac…

La Fée Clochette, dans Peter Pan de J.M. Barrie…

American Psycho de Bret Easton Ellis

Le prophète de Khalil Gibran…

Marco Stanley Fogg, le héros de Moon Palace, de Paul Auster…

Encore du Paul Auster : Maria, la photographe du roman Leviathan, inspirée par Sophie Calle dont je vous parlais récemment, s’est incarnée sous mes yeux!

Une ravissante Titania, la reine des fées dans Le songe d’une nuit d’été de Shakespeare, toute auréolée de lumière…

Demande à la poussière de John Fante… un parfum de fifties dans l’Amérique crade…


Blonde de Joyce Carol Oates… mais aussi Le mépris, d’Alberto Moravia, lorsqu’ Emilia enfile sa perruque blonde (moment de cinéma aussi, merci Bardot!)

Mais??? des lecteurs, en plein cagnard, entre deux concerts à la Grande Scène?!

J’aurais voulu les interviewer, malheureusement c’est à ce moment-là que les Kings of Leon ont décidé de commencer leur concert. Non seulement je ne voulais pas rater ça, mais chacun sait qu’il n’y a rien de plus bruyant que les fans british des Kings of Leon…

C’est minuit, toutes les Cendrillon fans de rock refluent vers la sortie…

Et maintenant, à vous! Votez pour votre personnage préféré!

Publicités

17 Commentaires

Classé dans Ma vie littéraire

17 réponses à “Rock en Seine et la littérature

  1. Roxane Von Allmen

    « Blonde » sans hésitation, sexy mais tragique!

  2. Anonymous

    Bonjour Mademoiselle,

    Ce blog est une vrai invitation a la lecture , a sortir de chez soi et partager …
    Je donne un 10/10 au Jeune Dean Moriarty.
    Nous attendons tous la suite mademoiselle. Alors au boulot.

    Frantz B.

  3. Anonymous

    Le prophete….nom de dieu

    xx
    Matt.

  4. Nicolas

    Hello, je te rappelle que BB était déjà blonde dans Le Mépris, et que par conséquent la perruque qu’elle enfile est brune.

    :)

    PS : Dean Moriarty, ce freluquet, juste parce qu’il a des lunettes ringardes et la clope au bec ? Allons !

  5. Julie Delporte

    La femme africaine, j’adore son pantalon. Sympa l’exercice !

  6. Maguelonne Heugel

    Nicolas : oui BB est blonde, mais Emilia, elle, est brune :-) Quant à Dean Moriarty… en ce qui me concerne, chez ray ban, je préfère les Pilote aux Wayfarer que porte tout un chacun, héhé. Puis quoi, c’est joli les freluquets!

    Julie : cool que tu aies voté pour La ferme africaine. j’aurais pas parié une cacahuète dessus, avec son imprimé ringardos. Mais je l’adore.

  7. Olivia

    voter? imossible…. mais je reconnais bien mes propres souvenirs, (l’année dernière j’étais au festival Rock en Seine pour aller ecouter Radiohead qu j’adore). on y rencontre plein de personnes et personnages, chaqu’un a sa nature, son projét, sa vie – et on ne peut qu’en percevoir quelques instants…

  8. Périphérique

    Marco Stanley Fogg.
    Il a une tête à inspirer un roman, ce garçon.

  9. David

    Lawrence d’Arabie,sans hésitation.

    Pour « le mépris » version ciné, je dirais davantage merci à Godard qu’à Bardot (qui est juste bien filmée).

    Je viens de voir que vous connaissez également « les cahiers de Suzanne », je lis aussi ses textes, elle est vraiment pas mal cette Suzette!!!

    Bonne continuation et à bientôt

    David

    ps: j’ai apprécié votre réponse la dernière fois

  10. tienav

    Le Prophete qui compte les musiciens sur scène (5 au total).

  11. Pauline

    Titania bien sûr! J’adore la maniere dont elle est habillée… Et j’aime Shakespeare!

  12. lily

    Je vote pour Dean Moriarty, le petit côté baroudeur surement…!

  13. Maguelonne Heugel

    Périphérique : oui, il est beau ce Marco!

    Olivia : veinarde! dire que j’ai raté Radiohead l’an dernier…

    David : oui, Suzette est pleine de talent!

    Pauline : j’avoue avoir une faiblesse certaine pour Titania… on voudrait toutes un peu être une reine des fées, non?

    Lily: que dire, excellent choix! ;-)

  14. Flo

    Enfin, je prends deux minutes pour venir te laisser un commentaire !!
    J’adore vraiment le concept de ton blog : c’est extra et inédit pour autant que je sache.

    J’hésite pour le vote, j’ai longuement réfléchi et mon coeur balance entre un Lawrence d’Arabie plus vrai que nature et MS Fogg que je n’aurais pas vu comme ça mais fidélité à P.A. oblige … ;) – je n’ai jamais été fan de « Léviathan » donc je n’ai pas retenu la photographe (en plus j’ai eu du mal avec ce personnage).

  15. Fafa

    J’hésite entre Dean Moriarty et Blonde. Pour ma part je me suis bien impregnée du côté fifties cradingue mais festif de Rock en Seine :).
    Ravie mais pas étonnée de t’y avoir croisée (de très près à priori) sans le savoir.

    BizZ

  16. Magda

    fafa : t’es très rock toi! au point de manger de la baguette Harley Davidson??? ;-) tu as bon goût, Dean est très sexy et Blonde trashy-hot, j’adore. Amusant de penser qu’on n’était pas loin l’une de l’autre! au fait, c’est quoi ton blog à toi? tu en as un?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s