Romain lit "La femme du cinquième"

Marne-la-Vallée, dans un endroit hyper super top secret, le 22 octobre 2007

Romain, 30 ans, régisseur. Vit en région parisienne

Je travaille parfois sur un spectacle que je n’ai pas le droit de nommer ici (chut chut!). Quand Romain fait la régie, c’est génial. Tout juste si on ne sort pas le pack de Kronenbourg et la pizza. Non, je plaisante. Romain est un aimable lecteur qui bouquine sagement en coulisses… et ne s’attendait vraiment pas à être interviewé par une comédienne en costume de groom!

Qu’est-ce que tu lis?

La femme du Ve, de Douglas Kennedy.

L’histoire d’un loser. Un homme de quarante ans, marié, père de famille, professeur en université aux Etats-Unis, fraîchement débarqué en France après avoir perdu sa femme, l’amour de son enfant et son métier. Il est sans argent à Paris et il essaie de démarrer une nouvelle vie.

Une phrase que tu aimes dans ce livre :

« Il avait l’air facile, ce boulot pas réglo« . Ca résume bien le moment où j’en suis dans le bouquin. Point.

Sinon il y a aussi une citation qui me plaît en page de garde, une citation de Georges Simenon dans La fuite de Monsieur Monde :

« Tout ce qu’il avait dit au commissaire était vrai, mais il arrive que rien ne soit plus faux que la vérité« .

Hé, mais il est super, ton marque-page! Ca prouve qu’il y a des gens qui lisent ET qui aiment encore la photo argentique… j’adore!

Pourquoi ce livre?

J’ai lu d’autres livres de cet auteur qui m’ont beaucoup plu, notamment Cul-de-Sac et L’homme qui voulait vivre sa vie. J’aime bien le style d’écriture du gars, qui est assez direct. Il parle de personnes de personnes assez mal en point, qui vivent des tas de petites choses qui peuvent pourrir la vie… rien d’extraordinaire, des personnages qui doivent ramer pour revenir à une situation personnelle décente.

Le style est très rigolo, même si ce n’est pas un roman drôle.


Ce marque-page me fascine… à la lumière, on distingue un groupe de rock en plein concert. Romain m’apprend qu’il travaille avec eux…

Comment ce livre est-il arrivé entre tes mains?

Je l’ai acheté dans un supermarché du livre (sic) qui s’appelle Cultura, à côté de chez moi, à Chelles. Ils vendent des livres, de la peinture et des disques, mais ils ont un très mauvais rayon disques. C’est une sorte de FNAC en un peu plus cool. Je suis pas très FNAC.

Je savais en finissant L’homme qui voulait vivre sa vie que j’allais enchaîner sur celui-là, La femme du Ve. C’est son dernier livre, il est sorti il y a deux ou trois mois.

Et maintenant, qu’en penses-tu, de ce livre?

J’ai lu 90 pages sur 380. Je ne suis plutôt pas déçu. A priori le personnage principal me plaît un peu moins que le précédent mais plus j’avance et plus il me convient. C’est un homme plus mûr que les précédents. Dans le livre que j’ai lu avant, le héros avait trente ans, donc j’étais plus touché par son histoire. Là, il a 45 ou 50 ans, donc j’ai mis plus de temps à me sentir concerné, mais ça vient.

Tu as envie de continuer?

Clair! ça ne m’est arrivé qu’une fois de ne pas finir un livre. C’était La dernière valse de Mathilde*. Je me souviens plus de l’auteur. Je ne me suis pas beaucoup accroché, faut dire. J’ai lu cinquante pages et ça m’a fait chier de bout en bout!

Quel est ton livre préféré?

J’en ai pas.

Ah bon????!!!

Ah si! Une autobiographie! Ca marche ça? Cash de Johnny Cash. Je ne suis pas un grand fan de sa musique, mais son livre… franchement ça déchire, ça déchire vraiment! Ce gars a eu une vie incroyable, c’est plus rock n’roll que tout ce que j’ai jamais lu, une vie de fou! je ne savais même pas qu’on pouvait vivre comme ça. Il est allé au bout du bout du bout… et il en est revenu d’ailleurs! Drogue, alcool, démence, dégoût de la vie… et il a réussi à se remettre sur pattes!

D’ailleurs c’est bizarre, en décrivant le truc, on aboutit au même personnage que le héros de La femme du Ve! Sauf que pour Cash, ce n’est pas un roman, mais une vraie vie… incroyable! Un homme exceptionnel! Je n’aime pas les autobiographies des artistes de 30 ou 40 ans, à cet âge-là je trouve ça un peu pompant, mais lui, il a eu une vie vraiment complète!

Maintenant, fais-moi une grimace inspirée par La femme du cinquième!

Pour le moment, la femme du Ve n’est pas encore apparue dans le livre, mais j’imagine qu’elle va être sexy!

Et désormais, Romain sera pour moi…

Celui qui m’a fait mourir d’envie de lire l’autobiographie d’un vieux rocker décadent! (et génial, soit dit en passant…)

* Il s’agit, après quelques recherches sur Google, de « La dernière valse de Mathilda », par Tamara Mac Kinley. Merci à Jo Ann, une bloggeuse du bout du monde (angolaise!) chez qui j’ai volé ce petit renseignement.

Publicités

11 Commentaires

Classé dans interviews de lecteurs

11 réponses à “Romain lit "La femme du cinquième"

  1. mo

    rooooh… après berlin, chelles où j’ai grandi!!
    il y a un lien entre ce blog et moi…

  2. Magda

    Merci, mo! ça fait plaisir… le prochain billet aura peut-être un petit lien avec toi encore, qui sait? J’adore les coïncidences!

  3. Caro[line]

    J’ai mené mon enquête (je suis trop impatiente !) et voilà, je t’ai trouvé ! :-)))
    J’ADORE TA RUBRIQUE !!!!!!!!!!! J’adorerais tomber par hasard dans la rue sur toi et que tu m’interviewes. :-)))

  4. Magda

    Héhé Caroline, merci pour le compliment! j’aime beaucoup ton blog aussi.

    Alros c’est quoi ton idée de génie avec les Foenkinos??? ça me botte!

    Et quant à t’interviewer… héhé… on peut en reparler! Je crois que c’est Kali ou Flo qui me demandait justement de faire des interviews de bloggeurs… ça te brancherait?

  5. Caro[line]

    Je prends ma pause-déjeuner et ensuite, je réponds à toutes tes questions par mail !

    Et je suis à fond pour les interviews de blogueurs !!!

  6. Magda

    Caro[line], hop ça y est je t’ai mise en lien chez moi.

  7. fashion victim

    Des interviews de blogueurs ? Trop la classe! (les filles, vous me faites bien marrer aujourd’hui:)))

  8. Caro[line]

    @ Magda : Merci ! :-)
    Moi, la liste chez moi n’est pas à jour mais tu seras ajoutée dès que je m’en occuperai !

    @ Fab’shion : Moi aussi je rigole bien aujourd’hui ! :-)
    Et n’essaie pas de soutirer des infos, on ne te dira rien ! ;-)

  9. C. Sauvage

    Chère Magda
    vous passâââtes (comme on dit chez Volskwagen, là j’ai franchement honte)chez moi ou plutôt chez livreshebdo.fr où j’ai un vasistas sur internet. Je vous rends votre visite. Tellement content que je mets votre blog en favori. Vous avez trouvé une jolie façon de parler des livres. Bravo!
    C. Sauvage

  10. Magda

    Caro[line]: merky pour le lien! et pour le reste… check your mail, héhé!

    Fab’shion : attention tu vas te faire interviewer si tu continues! ;-)

    C. Sauvage : ouhhhhh… je rougis… L’honneur est grand! Merci, merci, merci! Vous aussi, vous êtes dans mes liens!

  11. Roxane Von Allmen

    Bah le livre ne me fait pas envie mais le marque-page est vraiment chouette.
    Oui c’est une bonne idée des interviews de blogueurs!
    Je suis en train de me marrer toute seule en imaginant des rigolos te faire la grimace de la fin devant leur webcam.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s