Je est un autre

Arthur Rimbaud par le plasticien Ernest Pignon-Ernest

« Je est un autre » m’a dit une amie au téléphone ce soir. « Sois quelqu’un d’autre pendant ce voyage en Grèce, Magda. Il faut que tu t’oublies… pour être enfin toi-même, de nouveau. »

Marcher… pour rien, pas pour courir.

Etre ensoleillée.

Filmer.

Lire, ne pas lire, travailler (écrire), ne pas travailler (écrire).

Jouir (de la vie, bande de coquins). Boire, manger, rire, rencontrer… un dauphin, un Ulysse, une des neuf Muses? (surtout pas une des Trois Moires…)

Bel été, amis lecteurs! Pas sûre de revenir très vite, mais l’Odyssée a toujours une fin!

PS : Le suspense est terminé, j’emporte finalement Drop City de T.C. Boyle, snobisme littéraire oblige!

Publicités

12 Commentaires

Classé dans Ma vie littéraire

12 réponses à “Je est un autre

  1. Reviens-nous plus tôt qu’Ulysse, hein ? ;) Bel été à toi!

  2. Fafa

    Mon rêve…je crois bien que je vais faire pareil.

  3. Mo

    Bon voyage! Laisse-toi dériver…

  4. holden

    beau voyage magda. « va, vis, et ‘deviens » ce que tu es’.
    Tu nous ferais un si beau cadeau en nous dévoilant à ton retour quelques images glanées au gré de tes errances helléniques.

  5. Très bonnes vacances à toi, profites-bien et reviens-nous en pleine forme :-D J’ai une affiche « Je est un autre » chez moi, je trouve cette phrase captivante :-)

  6. Chaque voyageur en partance dispose de ses propres références culturelles, aussi indispensables que la connaissance de l’emplacement exact des rares points d’eau dans le désert saharien ou le rang que chacun occupe à distance raisonnable des autres lors de la longue procédure d’embarquement dans nos aéroports européens. On aime à se sentir accompagné par ses livres favoris. Ainsi, avant de partir, les livres sont choisis avec soin. L’inévitable guide de voyage pour le plaisir qu’il procure, le nécessaire dictionnaire linguistique pour l’aide qu’il pourrait apporter ou les non moins utiles bandes dessinées pour tenir éveiller ses chérubins adorés.
    Choisir s’avère toujours lorsqu’il s’agit de livres à emporter une opération délicate, mon amour propre voudrait emmener Nietzsche ou Kierkegaard, Tolstoï ou Dostoïevski, Ibn Battûta ou Ibn Khaldûn tandis que ma raison me conseille des lectures moins conceptuelles et plus divertissantes.
    En réalité, chaque destination contient sa part de mystère, suggère ses traversées insensées ou entretient la possibilité de voir tous ses rêves se réaliser. Quoi qu’il en soit, pars vite et reviens tard.

  7. Bonnes vacances

    moi j’ai pris avec moi l’homme sans qualité de Musil

    ça me va bien

    et j’adore

    à tres vite

    des bises

  8. Vous avez raison, il est délicieux de s’adonner au snobisme littéraire, surtout en vacances.

  9. Bel été à toi. Je t’emboîte le pas.

  10. Une belle découverte que ce blog. Je reviendrai.

    Hmm… La Grèce, je n’y suis allée qu’une fois, mais j’en garde un souvenir mémorable. Je n’ai qu’une chose à dire : bon voyage. :)

  11. @ Tous : désolée pour le retard, mais me revoilà prête à attaquer!

    @ Fashion : si Ulysse n’était parti que 13 jours comme moi, à mon avis Pénélope aurait fait un peu la gueule… Déjà rentré?! ;-)

    @ Fafa : ahhhh… tu nous le raconteras ensuite, ton rêve devenu réalité?

    @ Roxane : merci miss et longue vie à ton nouveau blog!

    @ Mo : je me suis bien laissée dériver, je rentre sale comme une hippie après vingt ans d’Inde et de Tibet… :-)

    @ Holden : merci! pour les images on verra si J. accepte de se voir publiée sur mon blog…

    @ Trinitty : oui, cette phrase est obsédante même! Ca ne te rend pas un petit peu schizo au réveil de voir cette affiche?

    @ Mohamed : Kierkegaard sur la plage m’est impossible, comme à bien d’autres endroits d’ailleurs. Mais « Drop City » mérite que je vous en parle dès que je l’aurai fini. Ce n’était pas des vacances très littéraires, mon rythme de lecture était bas!

    @ Stéphane : raconte le Musil!

    @ Georges F. : je vous reconnais bien là! C’est vrai que mon livre en VO (anglais) m’a valu quelques rencontres snobs en Grèce…

    @ Maud(e) : bonnes vacances!

    @ Victoria : merci Victoria et bienvenue! je vais faire un tour chez toi aussi. La Grèce est merveilleusement… paradoxale. Je t’engage à y faire un tour!

    @

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s