Dernière lectures urbaines

metro_paris_2

Merci à Sébastien Fantini, un inconnu du Net à qui j’ai volé cette belle photo du métro parisien.

Le métro parisien… Vous connaissez peut-être l’histoire d’amour-haine qui me lie à lui. Je déteste ses couloirs, ses wagons, ses malotrus, ses obsédés sexuels, ses jingles d’information, et sa poésie à deux balles affichée au dessus des pubs Wall Street Institute… Mais c’est tout de même un endroit magnifique pour se régaler en lisant par-dessus l’épaule de ses voisins. Voyeurisme littéraire dont tous les Français semblent affectés.

Or, je quitte bientôt ce serpent de métal vert chewing-gum. Je ne le verrai plus, je ne l’entendrai plus et je ne le subirai plus. A peine rentrée d’Irak, je fous le camp pour Berlin, et pour un bon bout de temps. Je ne pouvais donc décemment pas quitter Paris sans jeter un oeil sur les lectures de mes concitoyens de la ligne 13. Dernières impressions des lecteurs du métro parisien, volées au portable… j’en connais une qui va aimer ça.

photo080

Un jeune homme lit un article sur le Sahara dans Jeune Afrique, (petite dédicace à mon ami Jamal Penjweny qui travaille notamment pour eux comme photographe depuis Bagdad !) quand un coup de fil de sa môman le somme de dire où il se trouve : « Je suis dans le métro, je peux pas parler fort, Maman ». Deux secondes plus tard, il hurle : « Dans le métro, Maman! ». 

photo001

Un cadre sup’ travaille son accent chinois dans un grand classeur, sa mallette à ordinateur portable sur les genoux. « Na o cheu… chi chan oh cheu… » (transcription grossière et minable, pardon à toute la communauté chinoise de Paris). J’adore. 

photo000

Petit bonus très flou pour les fêtes… Ambiance eighties, un couple d’amoureux à une heure trente du matin… lui, tenait Demande à la poussière de John Fante à la main. Je ne sais pourquoi, je trouvais cela follement romantique…

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Ma vie littéraire

5 réponses à “Dernière lectures urbaines

  1. Je confirme ! J’ai aimé alors ne me dis pas qu’il n’y a pas le métro à Berlin ?! Tu pars quand, dis ? :-(

    Au fait, si tu ne l’as pas déjà fait, il faut absolument que tu lises le « Journal du dehors » d’Annie Ernaux. Elle a quelques réflexions très intéressantes sur ce qui peut nous pousser à faire ça : observer les gens, leur voler des bouts de leur quotidien. Est-ce pour être avec eux ? Pour retrouver des morceaux de nous-même à travers eux ? Good questions isn’t it ?!

    Bonnes fêtes de fin d’année Magda ;-)

  2. @ Laëtitia : je pars lundi! Mais ne t’en fais pas, bien sûr qu’il y a le métro à Berlin et en plus il est merveilleux! D’ailleurs, j’avais promis une petite démo à mes lecteurs, une petite vidéo du métro aérien, faut que je m’en occupe quand j’arrive là-bas…

    je retiens le titre d’Annie Ernaux. Tout le monde me dit du bien de cet auteur, c’est que ça doit être sacrément vrai.

    Bonnes fêtes Laëtitia!

  3. Neige

    ah le métro berlinois, tout un poème… j’ai une affection toute particulière pour la U1 au départ de Warschauer Strasse…
    Je vais bientôt devenir une habituée de ta ligne de métro, je change de boulot…

  4. @ Neige : ah bon? bon ben rdv sur nos mails pour s’en dire plus alors! Je te plains, la ligne 13 est un enfer. J’ai commencé à monter le mini-film du métro de Berlin, vous verrez ça bientôt en ligne!

  5. Euh, bonjour,
    Je suis l’inconnu du Web (Sébastien Fantini)
    Je vous autorise à publier cette image qui est une partie de mon oeuvre personnelle et vous remercie de ne pas avoir oublier de citer mon nom.
    cordialement
    SF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s