Histoire d’amour racontée avant l’aube

vietnam-weddin

Depuis que j’ai découvert Terre des oublis de l’auteur vietnamienne Duong Thu Huong, je ne m’en remets pas. Après m’être procuré tout ce qui avait pu être traduit de son œuvre, je me suis jetée dans Histoire d’amour racontée avant l’aube.  Écrit en 1986, soit plus de vingt ans avant Terre des oublis, il s’agit donc d’un roman de jeunesse.

Si Histoire d’amour racontée avant l’aube n’atteint pas encore la maîtrise superbe de Terre des oublis, on perçoit néanmoins les prémices d’un style unique, d’une sobriété et d’un détachement exemplaires. Étonnante sensibilité de Duong Thu Huong qui effleure à peine le romantisme sans jamais tomber dedans ! Nous assistons à l’amour interdit de Hanh Hoah, actrice de théâtre, et Vu Sinh, chef de division de l’armée communiste. Duong Thu Huong, comme dans Terre des oublis, s’est inspirée de ses vingt ans passés dans les Jeunesses communistes, pour raconter la pression sociale terrible que peut exercer la morale égalitaire d’extrême-gauche. Vu Sinh, marié par hasard et presque par force à une jeune fille parce qu’il l’avait à peine regardée, divorce d’un commun accord de Luu. Mais celle-ci, pressée par une militante communiste, finit par demander l’annulation du mariage, brisant sa propre destinée, et celle de son ex-mari…

Thèmes apparemment chers à l’auteur, le mariage involontaire et la peur de la rumeur, l’honneur qui se change en aberration, sont lointains pour le lecteur occidental d’aujourd’hui. Mais Duong Thu Huong ne s’arrête pas à ces situations typiquement vietnamiennes. Les personnages d’ Histoire d’amour racontée avant l’aube, comme ceux de Terre des oublis, sont ballotés par le destin, et semblent incapable de vouloir s’y opposer. Le lecteur, furieux devant l’absurdité de la situation, voudrait pousser les personnages à prendre leur histoire en main. Mais c’est là le tour de force de l’auteur : réussir à créer des héros terriblement attachants, qui agissent non pas comme l’intrigue classique d’un roman le demanderait (ils lutteraient alors contre l’obstacle), mais comme de vrais être humains, avec toute l’inertie dont ils sont capables.

On retrouve d’ailleurs, dans Histoire d’amour racontée avant l’aube, les descriptions superbes de la nature qui font en partie le charme de Terre des oublis. Comme si l’homme n’était lui-même qu’un arbre ou une fleur, à la fois sublime de beauté et être sans volonté, qui se laisse guider par les forces qui l’ont créé.

Publicités

6 Commentaires

Classé dans Ma vie littéraire

6 réponses à “Histoire d’amour racontée avant l’aube

  1. @ Une Ville Un Poème : encore? remarquez, c’est agréable de se faire souhaiter une bonne année à chaque billet. Merci encore, donc, et de même pour vous !

  2. De cet auteur, j’ai lu à sa parution (en 1996) « Au-delà des illusions », que j’avais beaucoup aimé et que je te recommande.

  3. @ Brize : je l’ai acheté, je vais le lire bientôt, mais je suis plongée dans un Jon Fosse…

  4. Tu lis quoi de Jon Fosse?
    Bon ben je crois qu’une ame bien intentionnée a décidé de m’offrir « Terre des oublis » mais je ne découvrirai ça que cet été… et tu sais qu’avec tes histoires de réalisateurs asiatiques tu m’avais collé une envie monstre de regarder « In the mood for love » (après en avoir vu, je ne sais combien de fois, des extraits hypnotisants)? Et bien c’est fait – ma récompense pour me coltiner bravement une saga bien pénible en ce moment – et je suis subjugée! J’adore, c’est sublime, subtil, gracieux, délicat, intense, tellement habile dans la narration, et puis cette musique divine et envoutante d’Umebayashi, cette esthétique de la lenteur, du frolement, du peut-etre… une merveille!

  5. Je note ! J’avais tant aimé Terre des Oublis…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s