Story ou réapprendre à écrire

robert_mckee

Robert McKee, le gourou des scénaristes

Avant, je croyais que je savais écrire. Disons que j’ai écrit deux pièces de théâtre, deux scénarios de court-métrage, un long-métrage (bon, toujours en cours), des chansons pour des potes, des articles parfois, et même du théâtre à la commande (oui, ça existe). Sans oublier mon blog chéri.

C’est donc pétant plus haut que ma crinoline, que j’avais commencé à écrire mon nouveau spectacle. Après une première version rédigée en dix jours, devant laquelle plein d’amis s’étaient ébahis, je fais une lecture avec Madame de…, ma comédienne et accessoirement meilleure pote.

Et là, tout s’effondre. De la merde en barre.

Je déteste. J’ai envie de tout envoyer dans l’une des dix poubelles de tri qu’on est obligé d’avoir dans nos appartements berlinois.

Après une période de désespoir, à base de noyade psychologique dans des verres de vodka dans les clubs électro, et à peu près dix mille cigarettes, je choisis de tordre le cou à la procrastination. Et je me décide à ouvrir Story, le livre culte des scénaristes d’Hollywood écrit par Robert MacKee. Un bouquin cher, et gros, qui me fait peur. Et puis, bien sûr, comme j’aime un peu me vautrer dans une attitude artiste-bohème qui fait des trucs que personne ne comprend, mais que tout le monde va adorer dans vingt ans, je croyais que c’était une méthode pour auteurs de films blockbusters.

Et me voilà en terrasse du Rizz, un café bien agréable près du canal de Berlin, allongée dans une chaise longue, à savourer l’un des meilleurs livres jamais écrits sur la narration! Une claque pour la scribouillarde que j’étais. Structure de l’histoire, valeurs en jeu pour les personnages, développement de l’esthétique de l’auteur, tout y est. Rédigé avec un humour cinglant mêlé de passion idéaliste, comme seuls les Américains savent le faire. Non seulement Story est devenu ma bible d’auteur, mais c’était un moment de lecture franchement enthousiasmant, loin d’une méthode scolaire laborieuse.

MacKee puise ses exemples narratifs aussi bien chez Aristote, Bergman et Ibsen, que chez les auteurs de films comme Quand Harry rencontre Sally. Une bonne histoire est une bonne histoire, point. Son étude des personnages est émaillée d’idées inspirées par la psychanalyse, mais reste toujours profondément intime et liée à la vie intérieure de l’auteur.

Que vous soyez auteur de théâtre, romancier ou scénariste, ou encore simplement passionné d’écriture, Story risque de changer à tout jamais votre façon d’écrire.

Et que trouvè-je en tête de l’un des derniers chapitres de Story? Cette citation de Hemingway : « Tout premier jet est de la merde ». J’en ai bien ri pendant un quart-d’heure. Ri de moi-même, bien sûr.

Je me suis remise au boulot avec les conseils du roi de Hollywood. Et bon sang… c’est fou ce que ça marche. Cette fois-ci, mes amis ne sont plus ébahis… ils aiment, tout simplement. Ils ont du bon, ces Ricains!

Publicités

26 Commentaires

Classé dans Cinéma, Ma vie littéraire

26 réponses à “Story ou réapprendre à écrire

  1. superfaustine

    Chère Magda,

    cette fois, j’ai la conviction intime qu’il faut impérativement que j’arrête là ma lecture de ton blog. Oui, parce que tu es un gouffre financier. Quand tu parles d’un livre, j’ai envie de me l’acheter à la seconde même. Deux fois en deux jours… ça commence à faire beaucoup.
    Adieu.

  2. superfaustine

    pis en plus, le tirage est épuisé… le livre est indisponible… ^^’

  3. bah, en occase tu vas le trouver, il s’est vendu à au moins tout ça :-)

    et puis on a aussi une bible française sur l’écriture narrative, « la dramturgie » d’yves lavandier, cengtré essentiellement sur l’écriture pour le théâtre et le cinéma.
    comme le mckee, ce n’est pas un manuel comme on en trouve tant, mais un vrai outil de travail, de compréhension et d’amélioration de sa propre écriture.
    une bible, quoi :-)

    cela dit, maintenant j’ai encore plus envie de voir le fruit de ton travail :-)

    • Voilà longtemps que j’ai envie de lire le Lavandier en fait. Bonne idée. Je suis bientôt de passage à Paris, je vais me l’embarquer. Merci Arbobo pour le rappel.

      Et tu pourras voir le spectacle à Paris en octobre… ou à Berlin en novembre! (la seconde solution est la plus chic mais aussi la plus chère…)

  4. Ils ont une poubelle spéciale scénars-non-aboutis en Allemagne ? Mais où va se nicher le progrès ? :)

  5. elou

    Je vais lire, peut-être que je supporterai mieux quand je relis le premier jet de mes articles de recherche. Qui sait, ça peut aussi marcher… en tout cas, tu m’as beaucoup fait rire car je me suis reconnue. Belle auto-dérision!!!! Je vais voir si je le trouve.

    • Merci Elou! Le livre coûte 38 euros mais il en vaut vraiment la peine. Oui, une bible! D’ailleurs, je te recommande le passage où MacKee rit (gentiment) des jeunes auteurs… tu risques de te reconnaître comme moi! Ça aide à rester humble…

  6. Je n’écris pas mais j’ai très envie de me procurer ce bouquin parce que je suis certaine d’y trouver mon compte quand même. (Oui, je suis obsédée par l’analyse textuelle, c’est grave docteur ?)

  7. superfaustine

    livre commandé
    chez mon libraire préféré
    porte-monnaie allégé
    Magda, je te hais :-)

  8. Fafa

    « pétant plus haut que ma crinoline » je suis morte de rire…

    Je ne sais pas si « tout premier jet est de la merde », le doute m’étreint face à cette phrase parce qu’Hemingway aurait été capable de te dire que ses propres livres étaient de la merde.

    En tout cas je ne doute pas que le McKee soit très bon puisqu’il a dépassé le public spécifique auquel il s’adressait ce qui est un drame donc.

    Marc Levy – que tu affectionnes particulièrement – l’a certainement lu par exemple mais pour moi Marc Levy c’est rien de grave en regard des dizaines de milliers de gens qui l’ont lu aussi parce qu’ils ont décidé un beau matin qu’au lieu de faire cadre sup ou fonctionnaire ils feraient « auteur-c’est-plus-glamour ».
    La dedans un bon millier sont publiés en France et m’ont dépouillé mon paysage littéraire français avec leur absence de talent et grâce aux instructions de McKee.

    Je conclus en invoquant Hank envoyant vertement chier Pivot et Consort puisque je partage son point de vue quant à la « théorisation de l’écrit » : Pour supporter les gens qui en ont fait leur métier (soit dans le tas 99% des gens qui sont publiés en France à l’heure actuelle parce qu’ils ont la flemme de faire comptable ou consultant en marketing) il est recommandé d’être rond comme une queue de pelle.

    Moi ça m’injurie tout ça…

  9. tu veux dire qu’il faut être rond pour se faire des ronds?

    je me demande si c’est bien logique…
    ^^

  10. @ Fafa : mais tu détournes mes propos! :-) je ne crois pas que Marc Lévy ait lu MacKee. Ou alors de travers, avec un binocle à triple foyer. En fait, MacKee s’adresse aux gens qui ont du talent.
    Ben ouais.
    Quoi, je suis méprisante et vantarde?! ;-)

    @ Arbobo : huhu! j’aime bien tes ^^, plus sympas que mes abrutis de jaunes d’œuf.

  11. Je vais m’empresser de le lire!

  12. Fafa

    Oui à l’origine McKee s’adresse aux professionnels de l’écrit, ce qui ne l’a pas empêché de tomber dans le domaine public…et voilà comment je m’énerve toute seule comme une grande et complètement à côté du sujet de ton post c’est un fait :)

    Ça méprisante avec le pôvre Marc Levy tu l’es…

  13. Ah, mais heureusement que je n’ai jamais quitté avec vous le vouvoiement. Vous voilà en passe de devenir The writer et un vouvoiement intimité plein de déférence sera de mise absolument. :-)
    Cela dit, vous me donnez envie et la phrase d’Hémingway est un rappel bienvenu à l’humilité !

    • héhéhé! Gicerilla, ne quittons jamais ce vouvoiement. Cette grâce sur Internet est trop rare pour être repoussée. Vos commentaires donnent ainsi un certain lustre à mes articles! Merci!
      (et malheureusement, je ne suis pas encore The Writer… et puis, je préférerais être l’ECRIVAIN. ;-) Tant pis pour MacKee )

  14. Un jour je verrai ça ! Ton spectacle ! Et je viendrais t’offrir un bouquet de chocolats dans la loge, et ça sera une jolie rencontre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s