Elles m’ont forcée

Irène Jacob dans « La double vie de Véronique » de Kieslowski

Ça fait quelques mois que je ne blogue plus, vous l’avez bien remarqué. Se retirer en loucedé de la toile est une expérience réconfortante : il existe bel et bien des îles désertes au cœur de la vie de chaque être humain. On peut se faire oublier très vite, pour un article ou deux sautés dans le courant de la semaine. Et puis on y prend bizarrement goût. La douceur de faire taire le clavier.

Mais il y a toujours des crampons, et qui plus est des crampons adorables, de celles qui ne vous lâcheraient pas même s’il fallait se faire mordre par un pitbull enragé au passage. Agnès et Laëtitia sont toujours là à lire mes articles absents et à me taguer, ô misère, et comment résister à leur insistance angélique? Je les aime beaucoup trop pour ça. Alors je réponds à leur questionnaire cinéma!

1 – Un film que vous regardiez étant jeune et qui vous remplit de souvenirs :

Les douze travaux d’Astérix, parce que mes Gaulois préférés étaient sacrément bien doublés, chantaient, dansaient, et qu’en plus, ça n’existait pas en album BD. Souvenir associé : ma sœur près de moi dans le canapé, en pyjama, nos doigts plongés dans le Nutella. Dégueulasse.

2 – Un film que vous connaissez absolument par cœur :

Le Père Noël est une ordure. Minuterie! Parce que la misère y est d’une féroce drôlerie.

3 – Un film qui a bouleversé votre jeunesse :

La double vie de Véronique, de Kieslowski. C’est là que je me suis dit : je veux faire du cinéma et je veux rencontrer Irène Jacob. Et j’ai fait les deux (comme quoi, il faut rêver dans sa jeunesse). Ce film ne cessera jamais de m’influencer et de me faire rêver. Il est comme un merveilleux mystère, très doux, laissé par le grand cinéaste polonais.

4 – Un film que vous auriez aimé écrire/produire :

Celui que je suis en train d’écrire. Les films que j’aime, je suis très heureuse que d’autres les aient faits, et je les en remercie!

5 – Un film qui vous a donné envie de faire du cinéma

Ah, j’ai répondu plus haut : La double vie de Véronique.

6 – Un film que vous avez regardé plus d’une fois :

Sissimais j’ai arrêté.

7 – Le film que vous avez vu en dernier au cinéma

Un documentaire de Bernhard Sallmann au festival du film documentaire de Leipzig, Die Traüme der Lausitz. Visuellement très frappant et très architectural. Minéral, même.

8 – Un film dont vous avez regretté d’avoir payé la place :

Brüno. Vulgaire, démago, mal écrit, et même pas très bien filmé.

9 – Un film qui vous fait réfléchir sur la vie :

J’espère bien que tous les films font réfléchir sur la vie! Même une comédie à l’eau de rose raconte quelque chose sur la vie…

Clotilde Hesme et Louis Garrel dans « Les amants réguliers »

10 – Un film qui vous a donné envie de tomber amoureuse :

Les amants réguliers de Garrel. Pour l’histoire d’amour, pour leur dégaine, le Paris des sixties et la gueule de poète de Louis Garrel.

11 – Un film qui vous a fait tordre de rire :

Sacré Graal des Monthy Python! L’humour anglais est indémodable (sauf celui de Benny Hill).

12 – Un film qui vous a révélé un acteur que vous suivez à présent :

Lili Marlene de Fassbinder. C’est un peu idiot de dire que je suis Hanna Schygulla aujourd’hui, alors qu’elle a déjà une longue carrière derrière elle, mais elle me fascinera toujours, et je ne louperai jamais un film à l’affiche duquel elle se tient.

13 – Un film qui vous a fait pleurer comme une madeleine :

Devdas. Ce grand Bollywood, oui… J’ai honte mais ça me déchire le coeur. Et ça me donne envie de manger des cheese nans, aussi.

14 – Un film dont vous avez aimé un personnage en particulier :

Maria Braun dans Le mariage de Maria Braun de Fassbinder. Forcément, c’est Hanna Schygulla, mais c’est aussi un personnage de femme merveilleusement complexe.

15 – Un film que vous regardez chaque année :

Les ailes du désir de Wenders n’en finiront jamais de livrer leurs secrets…

Publicités

21 Commentaires

Classé dans Cinéma

21 réponses à “Elles m’ont forcée

  1. Eh bien, moi, je dis merci aux crampons !

  2. Merciiii Magda ! Le père noël et Sissi auraient également pu figurer dans mes réponses :-) Quand je pense que je n’ai toujours pas vu « Les ailes du désir »… mais je suis en plein challenge « Les 1000 et 1 films qu’il faut voir dans sa vie »… j’en suis à environ 10 % mais j’avance !!!

  3. Moi aussi je suis là ;-)
    Et j’aime bien quand tu racontes des choses. 2 ou 3 films que je n’ai pas vus, du coup je serai attentive à leur passage.
    (tu écris un film… c’est intéressant, ça…)

    • Salut Ficelle! Bien heureuse de te retrouver!

      Je ne sais pas trop si les films que je cite sont souvent diffusés à la télé, j’en doute… mais il y a toujours les loueurs de DVD (à Paris mon préféré est dans le 5e, ouvert par rébellion contre les chaînes à blockbuster par des jeunes mecs de 30 ans…)

  4. Bonsoir, je viens de découvrir ton blog et je crois que je vais me plaire ici car les livres et les film me plaisent au-dessus du tout et tu écris si bien. En plus tu aimes Berlin! La double Vie m’a bouleversée aussi mais ça fait assez longtemps que je ne l’ai pas vue malheureusement et les Ailes de Désir est un film si beau, surtout le début – als das Kind Kind war…
    A bientôt!

  5. Haha nous avons le même film d’enfance :) . Si un jour on arrive à se rencontrer faudra qu’on le regarde ensemble. Et j’ai eu raison de jouer les crampons car ta sélection très franco-allemande se démarque pas mal des réponses que j’ai pu lire jusqu’à présent (et Mo va t’adorer pour Sissi ;)). Peut-être arriverai-je un jour à voir enfin « La double vie de Véronique » et « Les ailes du désir ». En tout cas tu m’en a donné envie :) .

  6. Ben moi aussi je suis contente que te revoir, enfin relire par ici. Je continue d’y flâner très très très régulièrement!
    La Double Vie de Véronique: oh oui!
    Les ailes du désir, par contre, manquent encore à ma culture. Argh ;-)

  7. DE te revoir, etc. bien entendu

  8. Mo

    Oh yeah, tu es revenue!
    Moi je n’ai toujours pas arrêté Sissi, même pas honte… Et j’ai vu Hannah Schygulla sur scène à Erfurt, dans le spectacle où elle raconte plus ou moins sa vie en chanson, c’était bien, elle était vraiment impressionante, et quelle vie!
    Mais je n’ai encore rien vu de Fassbinder, ni Les ailes du désir, ni…

  9. Ne se remémorer que des souvenirs heureux liés à son enfance. Parfois la tentation existe, à travers le souvenir d’un film, de recréer un passé plus conforme à ses espérances jusqu’au moment où ces souvenirs se dispersent tels des fragments dans un océan de brume.
    Et puis, il y a des films, en l’occurrence « Peppermint Candy » du cinéaste coréen Lee Chang-dong, ou « les choses de la vie de Claude Sautet », une histoire, celle d’un homme qui se demande comment il a pu en arriver là. Et la meilleure manière pour y répondre est souvent de se repasser le film à l’envers. Le film de la vie, frêle lien de réminiscence qui resurgit et nous assaille lorsqu’en quelques secondes, on sait qu’on va mourir.

    Ps: Bonne chance pour ton film et ne t’éloigne tout de même pas trop de la blogosphère, on y passe aussi d’agréables moments.

  10. @ Laëtitia : c’est génial, si tu peux le découvrir au cinéma – et là tu vas hurler au sacrilège, depuis le temps que je vous soûle tous avec ce film – je ne l’ai jamais vu sur grand écran…

  11. Je tombe sur ce message en faisant des recherches sur Irène Jacob pour mon blog ( vous l’avez rencontré, belle personne j’imagine ). Et du coup je vais faire moi aussi ce petit jeu de réponses. Le Kieslowski et le Wenders figurent aussi dans mes films préférés. Et j’ai très envie de voir le Garrel, du coup. Ainsi que le Bertolucci avec lui et Eva green, qui d’après un ami me plaira beaucoup…
    Je vais lire un peu plus votre blog. A bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s