2009 et des amis

Berlin, quartier de Neukölln-Rixdorf…

Fin 2009, je rentre chez moi, à Berlin. Une valise pleine de cadeaux offerts par la famille et les amis – dont un porte-clefs qui prend des photos, mais oui, c’est très utile – dont un bouquin, Les femmes qui écrivent vivent dangereusement, clin d’oeil de mon amie Madame de à ma vie de scribouillarde. Sur le dos, je transporte un sac de rando bourré à craquer de livres en français – Ciné-journal de Serge Daney (une merveille dont je reparlerai plus tard), le guide du Routard de la Pologne et des Pays baltes (pour mon fameux trip), des romans de Duong Thu Huong, Les Cinq cent fautes à éviter en allemand par Herbert Scharfen…

Avec une telle dose de bouquins à traîner, j’ai mal au dos, dans l’épaule droite, dans le poignet qui tire la valise, et je ressens même une douleur électrique qui se propage lentement dans ma nuque. Je suis heureuse d’être devant ma porte. Je fouille mon sac à la recherche de mes clefs. Rien. J’ouvre mon sac à dos, que dalle. Dans ma valise, que je retourne en jurant au milieu de la rue – pas l’ombre d’un sésame non plus. HORREUR !

Je passe donc trois jours dans l’atelier d’une amie peintre, à Prenzlauer Berg, à attendre que mes clefs arrivent par Chronopost. Environnée de toiles bleues et de films de Fassbinder (quelqu’un ici a vu Martha de Fassbinder ? c’est un cauchemar génial…), je me sens plutôt bien, ma foi. Je bouquine Ciné-journal, et je joue dans la neige en buvant du Glühwein (le vin chaud aux épices allemand).

A l’heure où je vous écris, je suis enfin rentrée dans mes terres, deux gâteaux cuisent dans mon four pour la fiesta de ce soir, et à travers la fenêtre, au-dessus de mon écran d’ordinateur, les arbres de la cour d’école se pavanent dans leur nouvelle et somptueuse robe blanche. L’hiver à Berlin, c’est trop froid? Pas lorsqu’on prépare un dîner pour 12 personnes*, que tout le monde se parle en anglais, italien, allemand, que tous les copains des copains des copains nous ont eux aussi rejoints, d’Autriche, de France ou d’Irlande, pour faire la fête. En 2009, il y avait des amis, et en 2010 il y en aura aussi.

Mais ce billet, je vous l’écris surtout pour vous souhaiter une nouvelle année de lecture et d’écriture, à vous tous, amis lecteurs et/ou blogueurs. Que la neige et le foie gras soit avec vous.

Bonne année à Agnès et Mo, les deux germanophiles chocolatées, à Vanessa, la Berlinoise anglaise aux talents de photographe et de cordon-bleu, à Laëtitia la théâtreuse passionnée, à Mohamed le doux lyrique, à Stéphane le faiseur de commentaire-haïkus, à Fafa la révoltée, Gicerilla la voluptueuse casanovette… et à tous les autres que je lis et qui me lisent. Avec affection pour vous tous, avec amitié pour nos échanges (même parfois muets), bonne année!

* Pour ceux qui ont suivi : le voyage à Varsovie est repoussé au 3 janvier, et je pars seule – Madame de est coincée par le boulot, la pauvre. Compte-rendu nordique du voyage très bientôt…

Vu dans les toilettes du bar Le Clair de Lune, Paris 18e !

Publicités

28 Commentaires

Classé dans Ma vie littéraire

28 réponses à “2009 et des amis

  1. Que cette NOUVELLE année voit tes projets se réaliser.

  2. Fafa

    merci pour ce rayon de soleil berlinois … pour le moment je suis à court moi. thanxs & biz

  3. Je suis tres touchee par tes voeux et je te souhaite une tres bonne annee (en esperant que Saturne n’est pas trop dur!). Chaque fois que je retourne des vacances, j’ai toujours mal au dos et au poignet a cause de la valise pleine de bouquins. La mienne est deja lourde et je sais que je vais mal resister aux livres a Paris la semaine prochaine. Je prefere ne pas penser comment je vais tout transporter. Ma pauvre Magda, c’est affreuse ton histoire avec tes clefs mais je suis contente que tu sois bien rentree chez toi. A bientot a Berlin!

    • Alors Vanessa, rentrée?
      A peine mes clefs retrouvées, je dois… déménager! histoire compliquée liée aux étoiles de madame Irma… je vais me retrouver quelques temps à Neukölln, ce ne sera que la troisième fois après tout que je pose mes valises chez mon homme… :-)

  4. fashion

    Une excellente année à toi Magda! Que tous tes projets se réalisent!

  5. je te souhaite une très belle année !

  6. Grande année pour toi, et grand « trip » aussi !

  7. bonne année à toi chère magda
    je t’embrasse

  8. Mo

    Merci pour tes vœux! Oublier mes clés en rentrant de voyage, c’est une de mes hantises, je vérifie toujours quinze mille fois – je suis un peu stressée, aussi.
    Je te souhaite une belle année 2010, avec un producteur qui répond enfin et des astres cléments, et des voyages, des rencontres, des projets, plein de beauté!

    • le producteur a répondu, j’ai refusé son offre (je suis à moitié folle, mais ça on le sait depuis toujours) et Saturne est toujours sur mon dos mais je guette Jupiter le chanceux!
      Des voyages nordiques pour toi aussi cette année, Mo!

  9. Ah ma petite* Magda, ne voilà t’il pas que je suis une casanovette ? Je ne sais pas ce que vous y mettez exactement, mais je crains d’être une sacrée usurpatrice en titre, là :-)
    Quoi qu’il en soit votre clin d’oeil me touche. Que formuler en ce début d’année, si ce n’est des voeux, de bons voeux en espérant qu’ils seront exaucés. Alors bonne année Magda, et continuez à me faire découvrir des auteurs… Tiens, pour la peine, des bises.

    * marque d’affection, hein, j’suis sûre que vous n’êtes pas petite !!

    • Avec plaisir, je vous ferai découvrir autant d’auteurs que je pourrai… (petite? En Suède, je suis naine, disons que je suis aussi grande que Kate Moss mais que je prends moins de cocaïne).

      Bonne année Gicerilla, je souhaite que vous continuiez à m’enchanter avec vos histoires coquines.

  10. Une très bonne année à toi Magda!

  11. Merveilleuse année à toi belle Magda (et que les astres soient avec toi, yeah !!!). Au passage, le décalogue a bien attéri sous mon sapin… je t’en dirai des nouvelles ;-)

  12. Une très belle nouvelle année te souhaite pleine de clés des songes.

    • Merci Gondolfo! Je vais bien en avoir besoin, de cette clef, cette année, vu mes choix de carrière plus que… hmmm… audacieux?

      A toi aussi, mille vœux d’écriture et de rêverie.

  13. Chère Magda, je te souhaite à mon tour une très bonne année 2010, avec beaucoup de joies, d’échanges dans toutes les langues, de rencontres, de réussite dans toutes tes entreprises et de rires !

    je ne désespère pas de venir à Berlin cette année (c’était une de mes résolutions 2009…)

  14. Excellente année à toi et bons voyages !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s