Archives de Tag: polar

Toquée de Tokyo

tokyo.jpg

Quand Thom m’a offert Tokyo de Mo Hayder par le biais du SWAP, pouvait-il savoir que j’avais un lien tout particulier avec cette ville? Mes pieds n’ont jamais effleuré le sol nippon, mais ma petite soeur, elle, y a revêtu kimonos, bikinis et talons aiguilles pendant de longues années pour l’objectif des photographes tokyoïtes durant sa carrière de fille sublime (= mannequin nourri au boeuf bourguignon, non-anorexique). Dans la bouche ourlée Chanel de ma soeur chérie, Tokyo, c’était : les piques-niques sous les cerisiers en fleurs, les karaokés avec les tops russes et brésiliennes, les dîners maladroits dans des restos chics, devant des montagne de sushis qu’elle n’arrivait pas à avaler… et puis la nostalgie, à la Lost in Translation, quand l’agence ne l’avait pas payée et qu’il n’y avait plus qu’un vieux sachet de noodles au fond du placard de la cuisine de deux mètres carrés.

 Je rêvais du Tokyo de ma soeur. Celui de Mo Hayder, l’auteur de ce thriller incroyablement haletant, m’a entraînée en deux petits jours dans un univers d’une noirceur sans pareille, peuplés de monstres humains et de yakusas pires que Satan sous amphétamine. J’avoue : j’ai cru m’évanouir au fond de mon lit lors de certains passages – je suis sensible, je vous l’ai dit. Mais ça valait le coup. Parce que :

 – L’héroïne de ce roman, ce pourrait être toi, moi, vous, simplement, en beaucoup plus bizarre que toi, moi, vous. Tout l’art d’une identification réussie.

– On ne peut PAS lâcher ce polar. Et pourtant, le style n’y est pas pour grand-chose (un peu neutre à mon goût, sauf pour certains passages éblouissants). Mais… quelle maîtrise de la narration! Pas de doute, on est bien dans l’oeuvre d’une anglo-saxonne.

– Il y a un scénario. Vous en avez assez du vent psycho-socio-cul franchouillard qui ne raconte rien? Ici, ça rebondit sévèrement, croyez-moi. Parfois à la limite de la crédibilité, mais finalement, on s’en fout un peu, quand on a le coeur qui bat à cent à l’heure. Personne n’a encore pensé à l’adapter à Hollywood? Allons, Scorcese, que fais-tu?

– Il y a le Japon, il y a la Chine, il y a un beau mec très tordu de Palm Springs, il y a une Nurse montée comme un chameau, il y a une maison croulante aux murs de papier de riz en plein Tokyo, il y a des jumelles Russes rose fluo, il y a tout pour vous faire rêver et transpirer, en somme.

Aligato, Thom, pour cette découverte. J’ai enfin lu un polar et j’en suis fière!

Publicités

18 Commentaires

Classé dans Ma vie littéraire

Le mystère du SWAP noir

p1060335.jpg

Rapport de l’agent spécial Magda, brigade littéraire section bordélique et toujours en retard, à ses supérieures Stéphanie et Fashion, brigade littéraire section super organisées et inventives.

Mission : récupération colis SWAP noir.

Suspect : Agent secret Thom du KGB (Kolis Génialement Bidouillé).

Après récupération du colis suspect, plusieurs indices me permettent de soupçonner le célèbre Agent secret Thom de la blogosphère littéraire.

Indice n°1 : Une lettre drôle, pleine de piquant, sympathique et bien écrite, avec des rebondissements. Ces qualités littéraires sont bien celles de ce bloggeur célèbre.

Indice n°2 : Du papier cadeau Disney. L’Agent Thom est connu pour être le père d’enfants aux noms mythologiques très amusants et pour avoir le sens de la dérision. Le choix de personnages burlesques et inoffensifs me semble relever des méthodes de désorientation du KGB.

Indice n°3 : Du chocolat Côte d’Or, Lait Noix de Pécan et Lait Raisins Noisettes. L’Agent Thom semble avoir été plus que bien informé des goûts de l’Agent Magda.

Indice n°4 : Trois titres génialement choisis. Anne Perry, Seven Dials. Mo Hayder, Tokyo. Ellis Peters, Le masque de mort. C’est la première fois que l’Agent Magda crève d’envie d’ouvrir des polars, ce qui n’était pas gagné d’avance.

Indice n°5 : Des dosettes de café Arabica d’Ethiopie et Mastro Lorenzo. Probablement des noms de code volontairement alléchants pour des espions dangereux.

Indice n°6 : Des cartes postales Handicap International très joliment illustrées. La beauté alliée à l’altruisme sans niaiserie. Très « Agent secret Thom ».

Indice n°7 : La lettre indique qu’un deuxième colis devrait suivre. Il sera probablement piégé avec des tasses à café. L’Agent Magda se demande si l’Agent Thom ne serait pas en train d’essayer de la faire basculer dans son camp en la menant par le bout du nez, connaissant son pire défaut, la curiosité.

 

PS : Merci, merci, merci et mille mercis Thom, tu m’as ravie, étonnée, amusée, bref, je suis aux anges ! Merci Stéphanie et Fashion, vous ne pouviez me faire plus plaisir en choisissant Thom qui a l’un des blogs qui me fait le plus vibrer… cf mes liens ! ;-)

17 Commentaires

Classé dans Mal rangé